Chambre Syndicale des Cochers Chauffeurs CGT-Taxis
ChambreSyndicale desCochers ChauffeursCGT-Taxis

 

 

pages précédentes 1 2 3 4  5  6  7  8

07/05/2015 : Mobilisation le 21 mai contre le forfait

Le 21 mai se déroulera à 9h00 une réunion de grande importance à la DGCCRF (59, Boulevard Vincent Auriol, 75013 Paris). Cette réunion va servir au gouvernement à valider l’introduction du forfait dans le taxi. C’est maintenant que la profession doit s’unir pour aller clamer haut et fort dès 8h00 du matin son refus de cette nouvelle déréglementation boulevard Vincent Auriol. De la mobilisation de chaque chauffeur sur place  dépendra notre capacité à obtenir gain de cause (et non pas « solidaire » à la maison…). Après il sera trop tard !

Lire la suite

14/04/2015 : Le groupe communiste républicain et citoyen aux côtés des chauffeurs contre la location et la location gérance

Après avoir combattu le forfait et la passivité des pouvoirs publics contre Uberpop, le groupe communiste au sénat dénonce la fable de la location gérance, comme la CGT l’a toujours fait d’ailleurs. Les chauffeurs de taxis doivent s’unir et se battre contre cette nouvelle forme d’exploitation qui ne leur permettra pas de vivre dignement.

Lire la suite

13/04/2015 : Le groupe communiste défend le taxi au sénat

Le vote de la loi Macron a été l’occasion pour le groupe communiste au sénat de dénoncer la passivité des pouvoirs publics face à la multinationale Uber. Ils en ont profité également pour faire part de leur opposition ferme au projet imminent de tarification forfaitaire voulu par le gouvernement dans le taxi. Malheureusement, ce souci de justice et de défense de notre profession ne semble pas être partagé par les autres groupes politiques. Les chauffeurs doivent savoir qui vote pour tuer notre métier et quels sont ceux sur lesquels nous pouvons compter.

Lire la suite

07/04/2015 Interventions de la CGT-Taxis lors de la commission professionnelle du taxi parisien (18 février 2015)

Cette commission est d’importance car c’est là qu’est censé se prendre les décisions concernant le taxi. Malheureusement, notre parole est diluée dans le flot des interventions des trop nombreux intervenants présents dans ces commissions. Nous rappelons en effet que cette commission est composée selon le bon vouloir du préfet, qu’il y met qui il veut et que la véritable représentativité des uns et des autres est un mystère puisqu’on nous refuse des élections. Et ce sont ces gens là qui osent nous parler de modernité…

Lire la suite

11/03/2015 Taximètre = tarif juste et transparent

Le gouvernement tente aujourd'hui de mettre en œuvre le forfait dans le taxi, alors qu'aucun acteur ne le revendiquait. Pourtant, aujourd’hui, de nombreux « représentants » semblent soutenir ces projets de forfaits (Paris/aéroports dans les deux sens et courses d'approches). La CGT a réaffirmé pour sa part le refus de cette tarification injuste, à la fois pour les chauffeurs mais aussi pour les consommateurs. En effet, quoi de plus juste que le taximètre puisque vous ne payez que ce que vous consommez ?

Lire la suite

06/03/2015 Jérôme COUMET, maire du 13ème arrondissement de Paris se plaint du manque de taxis !

Tout d’abord, la CGT-Taxis est étonnée par votre intérêt soudain pour l'industrie du taxi. En effet, nous ne vous avons pas entendu réagir quand les bornes des stations de taxis parisiennes ont été détruites par vos services en dépit du bon sens, et, sans se soucier ni des usagers les moins mobiles, ni des professionnels chauffeurs de taxis qui se voient coupés d’une partie de leur clientèle.

Lire la suite

05/03/2015: Un acompte sur la misère : +100 licences à Paris !

Une fois de plus le taxi parisien est attaqué sur de multiples fronts par le gouvernement en place et par les autorités de tutelles. Le 18 février dernier par exemple la commission professionnelle des taxis a ainsi décidé d'augmenter le nombre de taxis à Paris. Oui, vous avez bien lu : AUGMENTER LE NOMBRE DE TAXIS ! Seule la CSAT et la CGT se sont opposées à ce projet.

Lire la suite

03/01/2015 : Les résolutions du 49ème Congrès des Cochers Chauffeurs CGT-Taxis

 Les délégués au 49ème  congrès de la Chambre Syndicale des Cochers Chauffeurs CGT-Taxis réunis les 16 et 17 décembre 2014 à la Bourse du Travail de Paris constatent que la politique suivie, décidée et appliquée par les pouvoirs publics en faveur des intérêts patronaux, rend la situation économique et sociale des chauffeurs, de plus en plus difficile.

Lire la suite

06/12/2014 Loi Thévenoud : un décret inquiétant

L’intersyndicale des chauffeurs de taxis de France réagit suite à la proposition des modifications réglementaires présentées par le Ministère de l’Intérieur. De nombreuses modifications sont nécessaires sans quoi ces textes seront inacceptables (nouvelles contraintes pour les taxis !) ou inapplicables (en ce qui concerne les VTC).

Lire la suite

05/12/2014 : LA MAIRIE DE PARIS S’ENGAGE SUR LA REMISE EN PLACE DES BORNES

L’adjoint au maire chargé des transports, des déplacements, de la voirie et de l’espace public, Monsieur NAJDOVSKY a reçu l’intersyndicale des chauffeurs (CFDT, CGT, CST, FO et SDCTP) ce vendredi 5 décembre 2014.

Il a reconnu que les suppressions de bornes d’appel taxis (BAT) n’étaient pas opportunes et il a d’ailleurs fait cesser depuis notre premier communiqué le démontage des BAT en cours. Sur les 134 BAT de Paris, 34 avaient malheureusement déjà fait les frais des services de la voirie et pas des moindres : rue Soufflot, porte de Saint Cloud, place Gambetta,….

Lire la suite

24/11/2014 : Rassemblement le 9 décembre devant l’Hôtel de Ville

Si les VTC, LOTI et transports illégaux de toutes sortes prolifèrent et sont une vraie préoccupation pour nous tous, cela ne doit pas nous faire oublier les fondamentaux de notre métiers. Les bornes en font parties et nous nous devons de les défendre, car sans elles,  notre qualité de service au public se dégradera inévitablement et nos usagers les moins mobiles ne pourront plus se déplacer. Réagissons le 9 décembre prochain si la mairie de Paris continue à rester sourde à nos alertes.

Lire la suite

 

24/11/2014 : la mairie de Paris aux abonnés absent ?

L’intersyndicale de chauffeurs de taxis (CFDT, CST, FO, SDCTP et la CGT) demande une dernière fois à la Mairie de Paris de bien vouloir les recevoir pour obtenir des explications sur la destruction des bornes d’appels. Si la mairie persiste à jouer les fantômes, nous n’auront alors d’autre recours que de se rassembler devant l’hôtel de ville le 9 décembre prochain à 13 heures pour faire entendre nos voix.

Lire la suite

 

18/11/2014 : Rien ne va plus dans nos stations ! Vers une nouvelle mobilisation ?

Les stations de taxis sont fondamentales dans la qualité de service au public, c’est en effet le seul moyen physique d’être présent sur bien des territoires. L’exemple de Paris est malheureusement significatif de la dégradation de nos stations. En effet,  ce qui semble une évidence (pour nous chauffeurs mais aussi pour notre clientèle) ne l’est pas du tout ni pour la Mairie de Paris, ni pour la Préfecture de police. Nous ne comptons plus les stations déplacées par la mairie ou amputées de plusieurs places. Mais maintenant c’est aux bornes d’appel que la Mairie de Paris s’en prend ! La Préfecture, quant à elle, semble souvent dépassée face au nombre de stations occupées illégalement. Il faut que cela cesse, et, pour cela, chaque chauffeur doit et peut être actif.

Lire la suite

 

17/11/2014 : Des stations motos gare de Lyon, avec la SNCF, c’est possible !

La SNCF nous a demandé de relayer un communiqué (téléchargeable en bas de page) dans lequel elle compte entériner ce qui s’apparente à des stations de motos de transport de personnes. La CGT-Taxis n’accepte pas de relayer un tel communiqué, si ce n’est pour informer les chauffeurs de la difficulté que nous rencontrons avec les représentants de la SNCF. Ce qui nous semble évident et légal ne l’est visiblement pas pour tout le monde. La CGT en profite également pour demander à la SNCF ce qu’elle compte faire concrètement pour que les gares cessent d’être des zones de non droit où le racolage semble faire partie du paysage.

Lire la suite

14/11/2014 : Les VTC vont-ils avoir accès au marché du transport des malades assis grâce à l’UDI ?

Le Sénat est actuellement entrain d’étudier la loi de financement de la sécurité sociale pour 2015. Le Ministre de la Santé nous avait assuré que les VTC n’auraient pas accès aux transports de malades assis. C’était sans compter sur la volonté farouche de l’UDI de tuer les taxis de France en apportant un soutien sans faille aux VTC. Le sénateur CADIC, de l’UDI donc, va ainsi défendre un amendement pour que les VTC puissent aussi faire du transport de malade assis. Cela serait la mort annoncé d’une grande partie de notre profession.

Lire la suite

 

 

 

pages précédentes 1 2 3 4  5  6  7  8